Quand l’Entreprise libère la puissance de l’Identité – par Sara Houari


ff10

Sara Houari est Coach Certifiée Coach & Team et Process Communication Model – Certifiée AT 101. Elle est formatrice Développement du Potentiel de Performance. Elle tire les enseignements du livre Liberté et Cie d’Isaac Getz et Brian M. Carney, au service d’une importante mission de conduite du changement et de transformation culturelle au sein d’une grande entreprise.

De quoi l’entreprise se libère ? Que libère l’entreprise ?

Séries d’échanges inconscients progressant vers des résultats négatifs prévisibles, les Jeux psychologiques1 sont omniprésents dans les entreprises. Ils génèrent des frustrations et emprisonnent les salariés dans une spirale négative caractérisée par un renforcement des croyances et des positions qui nuisent à la performance de l’entreprise.

Malgré le caractère inéluctable des résultats des Jeux psychologiques, nous jouons… Pourquoi ?

Parce que les Jeux psychologiques sont l’expression dramatique de l’insatisfaction de besoins vitaux et universels*. Pour les satisfaire, la personne adopte une stratégie inconsciente inadaptée, qui renforce ses croyances sur elle-même et sur les autres, elle entre alors dans une spirale négative.

C’est ainsi qu’en jouant, les salariés adoptent des comportements improductifs « qui finiront peut-être par couler l’entreprise».

Comportements qui révèlent :

  • Jugements sur soi et sur les autres,
  • Déni de responsabilisation,
  • Interprétations,
  • Reproches2

et qui peuvent se traduire par des tensions corporelles nuisibles à la santé.

Les auteurs font remarquer les bienfaits de la satisfaction des besoins vitaux dans les entreprises libérées : besoins de relation, de participation, d’accomplissement de soi, de liberté et de sens.

Libérée des Jeux psychologiques, l’entreprise libère ergo l’énergie inépuisable des individus.

Autrement dit, l’entreprise en créant les conditions de satisfaction des besoins

universels et en éclairant le chemin vers l’Autonomie** dévoile « La force que peut exercer le potentiel de chacun, pourvu qu’on lui permette de s’exprimer ».

L’accession à l’Autonomie3, conduit chacun à retrouver trois facultés essentielles :

– La conscience claire : faculté de voir la réalité avec clarté dans l’ici et maintenant.

– La spontanéité : faculté d’exprimer ses sentiments, de choisir ses pensées et ses comportements.

– L’intimité : faculté d’être soi et de permettre à l’autre d’être lui-même sans Jeu Psychologique.

Pensées, émotions, comportements s’alignent pour inverser la spirale. Ainsi l’Entreprise délivre la puissance de l’Identité et fait jaillir l’altérité de Lévinas.

_______________________________________________________________________________________

*Besoins qui touchent à la confiance, au soutien, à la reconnaissance, à l’appropriation de son pouvoir d’exister, au choix de décider par soi-même, au sens de sa propre valeur et à sa place.

**Autonomie au sens de l’Analyse Transactionnelle.

 

Pour aller plus loin 

 

  1. Eric Berne, Des jeux et des hommes, Edition Stock
  2. Marshall B.Rosenberg, Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs : Introduction à la communication non violente, Editions La Découverte
  3. France Brecard et Laurie Hawkes, Le grand livre de l’Analyse Transactionnelle, Edition Eyrolles
Related Posts

Leave Your Comment